Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
♛ Baratineur professionnel


J'ai été envoyé à : /
Et mes amis sont : Ma tribu
Je suis actuellement : Veuf
Et pour ma part je suis un : Centaure
Certains disent de moi que : J'ai un très mauvais caractère mais je cache une ame blessée par l'humanité
Je suis âgé de : 70 ans
Et pour le moment je : je suis professeur d'astronomie et de divination ainsi que chef des Akalabeth
Sans oublier que j'ambitionne de : Me venger des sorciers injustes qui ont tué mon épouse
En dehors de Poudlard je réside à : La foret Interdite
Mon épouvantard est : la mort de mon épouse et de ma femme
Oh et mon patronus c'est : aucun les baguettes c'est bon pour les humains
Gallions : 41
Age : 25
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Lun 26 Déc - 7:16

C'étais une belle matinée de printemps, la rosée été présente, le temps été au beau fixe quand Chiron revint a la Forêt Interdite après son cours habituel. Le centaure été furax, stupides humains imbéciles qui ne comprenaient rien a rien a la divination !! Franchement dans toute cette tripotée d'idiots aux hormones titillés la seule humaine valable c'étais cette Séraphine Jedusor, elle avait du respect pour la noble personne qu'il été et un "lien étrange" s'etais établi entre eux, Chiron rejettait violement cette idée d'amitié qu'il s'etais mis dans le crane tout a l'heure, il se demandais ce qu'il avait consommé pour y avoir pensé ne serait ce que cinq minute car jamais de sa vie un superbe centaure comme lui ne serait ami avec un bipède, il ne faut pas non plus qu'elle rève cette humaine, c'etais juste un petit peu de sympathie et pas autre chose ça n'ira pas plus loin elle avait déja de la chance que sa personne s'interesse a elle.. de toute manière les magnifiques histoires d'amitié entre centaure et humain c'etais que dans les histoires qu'on voyait ça, un bipède et un centaure ne pouvait pas ètre ami car trop différents socialement.

Et pourtant si il savait ce que le destin lui reservait comme surprise, oui peut ètre qu'il allait connaitre une histoire d'amitié qui changerai sa vision de la vie.

Pour le moment, avant de rejoindre sa chère tribu il se coucha en vache sur le sol et sorti sa flute de bois qu'il mit en bouche et souffla, aussitot une mélodie ronde et belle en sorti et résonna dans toute la foret, Chiron ferma les yeux et accoudé a l'arbre l'impressionante créature s'imagina ne faire qu'un avec la nature l'environnant.

Chiron passa une heure ainsi ,figé comme par le temps ne faisant bouger que ses doigts sur l'instrument avant de s'arreté soudainement, il ouvrit les yeux et vit Seraphine Jedusor devant sa noble personne.

Aussitot son regard se refit hautain et il bomba le torse:

-Bonjour humaine Seraphine, que me voulez vous ?

Il devinait que c'etais a cause des visions qu'elle avait..

-Encore une vision qui vous tracasse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Lion décrépi


Cette merlin de métamorphose : nouveau. D'abord, je voulais balancer par la tour d'astronomie le farceur, mais finalement, j'aime bien être un garçon. Je me sens plus forte, et parler avec ce nouveau corp est géniale ! De toutes façons, on ne sait pas que c'est moi.
J'ai été envoyé à : Gryffondor
Et mes amis sont : Leam, Su et Anna
Je suis actuellement : Célibataire
Et pour ma part je suis un : Sang-Mêlé
Certains disent de moi que : je suis belle mais étrange, silencieuse et discrète.
Je suis âgé de : 13 Hivers
Et pour le moment je : lis les pages de mon livre tout en regardant le ciel.
Sans oublier que j'ambitionne de : devenire une des plus grandes sorcières de l'histoire, peut être une Auror.
En dehors de Poudlard je réside à : La maison avec mon frère et mes parents, la pluspart du temps.
Mon épouvantard est : Un homme vêtus de cuire, le visage caché, sous un soleil brûlant et les pieds dans la mer.
Oh et mon patronus c'est : Jack, une chauve-souris.
Gallions : 125

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Lun 26 Déc - 8:54

Le cour de divination était maintenant terminé. Séraphine se leva, pris ses affaires, et fit une petite courbette devant son professeur en guise d’au revoir. C’était, pour elle, la routine habituelle. A peine sortit, elle se dirigea précipitamment ver le dortoir des rouges. Elle avait du temps libre, et comptait bien en profiter pour revoir une énième fois les sortilèges qu’elle connaissait déjà par cœur. A mi-chemin entre la salle de divination et le dortoir des Gryffondor, elle eut un malaise et dut s’assoir. Sauf que ce malaise empira, et qu’il se termina en vision :

« Deux centaures se fixaient avec une certaine colère dans leur yeux. D’autres centaures aux alentours les regardaient avec une inquiétude visible. Séraphine reconnut le plus âgé des deux centaures : Chiron, son professeur de divination. Le plus jeune centaure dit :
- Je vous rappelle que ce n’est pas de notre faute si vôtres femme et votre fille ont été battues à mort par ces bipèdes du ministère. Nôtre clan n’a rien à voir là-dedans !
- SILENCE ! Comment oses-tu me dire ça pour défendre ta peau misérable…
Chiron avait hurlé, puis, tout en baissant la voix, semblait retenir de son mieux l’immense colère en lui. »

Fin de la vision.

Séraphine revint à elle avec une horrible migraine. Ce… Cette vision si claire… D’habitude, elles avaient au moins six mois d’intervalle. Là, elle n’en était qu’à deux mois… Elle se dit qu’elle allait essayer d’en reparler avec son professeur. Elle se leva et, dissimulée sous un sortilège, elle courut sur le terraient qui couvrait la distance entre l’école et la forêt interdite. Après s’être bien assurée de ne pas être repérée, Séraphine entra dans la forêt, un peu essoufflée. Elle re-réfléchi à sa vision et… Oui, elle avait déjà eue une vision dans ce genre, il y a environ un peu plus d’un an. Monsieur Chiron avait perdu sa femme et sa fille. Et de plus, par la main des hommes du ministère. C’était tout simplement horrible. Maintenant qu’elle était là, elle n’était plus très sûre de vouloir aller lui parler… Alors qu’elle s’apprêtait à faire demi-tour, elle entendit le son d’une flute de pan retentir au loin. Cette musique était vraiment belle. Et, comme il n’y avait qu’une seule espèce dans cette forêt capable de jouer de cet instrument, elle se dit que les centaures avaient vraiment un grand talent pour la musique. Elle alla donc en direction de cette musique, et arriva devant son professeur. Perdu, il ne jouait pas de la flute de pan, mais de la flute tout cour. Il s’arrêta brusquement, et, tout en bombant son torse il reprit l’air hautain qui semblait tant li plaire vis-à-vis des humains. Il regarda Séraphine et lui dit :

- Bonjour humaine Séraphine. Que me voulez-vous ?

Le fait qu’il emploi le mot « humaine » pour bien souligner la différence qu’il y avait entre les deux individus présent arracha un petit sourire à Séraphine. En réponse à sa question, elle le fixa simplement. Elle savait qu’il savait qu’elle savait qu’il savait la réponse à cette question. Ou pas. Elle continua de le fixer dans les yeux, sans aucune provocation, jusqu’à ce qu’il dise :

- Encore une vision qui vous tracasse ?

Il était vrai que Séraphine venait le plus souvent pour lui demander conseil sur les visions qu’elle n’arrivait pas à interpréter et qui lui causaient de sérieux problèmes. Mais cette fois-ci, c’était différent. D’abord, mal à l’aise, elle mit ses mains dans son dos et détourna son regard. Après quelques secondes de silence et une larme de compassion qui était cencée éclairer Chiron sur les prochains mots qu'elle prononcerait, elle fixa Chiron en prononçant simplement ces mots :

- Je sais.

Elle n’était pas sur de la façon dont il allait interpréter ces mots. Mais… Elle espérait comme même qu’il comprenne. Il devait comprendre. Elle s’imaginait facilement ce que ce serait de perdre Leam et Su et le reste de sa famille. Les personnes les plus importantes pour elle. Elle pensait même pouvoir dire qu’elle comprenait la douleur de Chiron. Ne restait plus qu’à savoir comment réagirait Chiron maintenant. Et s’il réagissait mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Baratineur professionnel


J'ai été envoyé à : /
Et mes amis sont : Ma tribu
Je suis actuellement : Veuf
Et pour ma part je suis un : Centaure
Certains disent de moi que : J'ai un très mauvais caractère mais je cache une ame blessée par l'humanité
Je suis âgé de : 70 ans
Et pour le moment je : je suis professeur d'astronomie et de divination ainsi que chef des Akalabeth
Sans oublier que j'ambitionne de : Me venger des sorciers injustes qui ont tué mon épouse
En dehors de Poudlard je réside à : La foret Interdite
Mon épouvantard est : la mort de mon épouse et de ma femme
Oh et mon patronus c'est : aucun les baguettes c'est bon pour les humains
Gallions : 41
Age : 25
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Lun 26 Déc - 9:15

- Je sais.

Ces mots si simple firent tremblé les gigantesques flancs du centaure qui n'arrivait pas a caché son émotion, son regard méprisant se fit légèrement perdu mais il se ressaissit rapidement et fit d'une voix tremblante entre la colère et la stupéfaction:

-Qu'est ce que vous savez ?

Le jour de la mort de son épouse et de son bébé, il avait tant souffert qu'il s'en été pris a la terre entière, il s'en été pris a sa tribu qui aimait les humains, a Erg, a tous sauf a ses parents. Il se souvenait de la haine pour les hommes et ces bons Akalabeth avait subi et aujourd'hui il essayait d'ètre un bon chef pour eux, il les aimait.

Perce Neige venait a peine de se remettre de son acccouchement quand elle est décédée avec leur fille, battue par des stupides humains qui se croyaient le nombril du monde, le pire c'est qu'il avait essayer de l'aider par tout les moyens, il a meme plaidé mais avait subi le meme sort qu'elle et le nourisson c'est a dire le fouet. Le chemin de cette centauresse si fraiche et joyeuse s'est brisé par deux mauvaises rencontre dans une foret et la vie de Chiron avait changé pour toujours et son comportement avec... il n'avait été papa que quelques minutes..

Ravalant sa souffrance au tréfond de son coeur il essaya sans succès de se donner meilleure mine et regarda l'humaine avec ce mépris qui ne le quittait jamais.

-Vous croyez vraiment ètre le nombril du monde pas vrai sorciers? vous croyez qu'il n'y a que votre pathétique race dans l'univers ? Mais ce qui me fais rire c'est que vous les bipèdes ètes tellement pitoyable et faible que avez besoin d'un vulgaire morceau de bois pour faire parler votre magie contrairement a nous les centaures qui sommes la meilleure de toute les races magique, mais vous stupides bipèdes sans votre bout de branche vous n'ètes absolument rien qu'un peuple de moins que rien.

Son ton laissait parler la rancoeur qu'il avait contre l'homme; la haine avait disparue mais la rancoeur et le dégout été toujours présent. Il vit la larme couler sur la joue de Seraphina.

-Votre pitié et votre compassion ne me rendra pas ce que j'ai perdu, vous pouvez donc vous les gardées.

Cette fille n'étais vraiment pas comme les autres.. les gigantesques flancs du centaure continuèrent de trembler violement sous les émotions de son coeur mais son regard exprimait un dégout pur et profond. Il aurait aimer a cet instant que quelqun le prenne dans ces bras et lui dise "je t'aime" pour calmer sa souffrance et l'envie d'affection qui hantait son coeur depuis la mort de sa famille et qu'il cachait habilement sous ce masque irasible, mais il été beaucoup trop fier pour se l'avouer, et puis de toute manière ces bipèdes a la noix était des tueurs de centaures et l'amitié entre la race semi équine et l'humain ça n'etais que dans les histoires, les humains ne se souciait pas de son peuple, ils s'en fichaient éperdument si ils s'en préoccupaient ils n'aurait pas brisé la vie d'un couple de centaure heureux qui avait eue leur premier enfant sans savoir les répercussions. Non ces stupides créatures étaient idiotes, l'humanité été une race de minable voila ce qu'ils été, et les centaures été la meilleure race du monde entier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Lion décrépi


Cette merlin de métamorphose : nouveau. D'abord, je voulais balancer par la tour d'astronomie le farceur, mais finalement, j'aime bien être un garçon. Je me sens plus forte, et parler avec ce nouveau corp est géniale ! De toutes façons, on ne sait pas que c'est moi.
J'ai été envoyé à : Gryffondor
Et mes amis sont : Leam, Su et Anna
Je suis actuellement : Célibataire
Et pour ma part je suis un : Sang-Mêlé
Certains disent de moi que : je suis belle mais étrange, silencieuse et discrète.
Je suis âgé de : 13 Hivers
Et pour le moment je : lis les pages de mon livre tout en regardant le ciel.
Sans oublier que j'ambitionne de : devenire une des plus grandes sorcières de l'histoire, peut être une Auror.
En dehors de Poudlard je réside à : La maison avec mon frère et mes parents, la pluspart du temps.
Mon épouvantard est : Un homme vêtus de cuire, le visage caché, sous un soleil brûlant et les pieds dans la mer.
Oh et mon patronus c'est : Jack, une chauve-souris.
Gallions : 125

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Mar 27 Déc - 8:27

- Qu’est-ce que vous savez ?

Séraphine le regarda à nouveau. Il n’avait vraiment rien comprit ?... Ah si, il tremblait légèrement, ce qui signifiait qu’il était en train de ressentir de fortes émotions. Il faut avouer que voir un centaure dans cet état est un spectacle particulier. Eux qui sont réputés pour, justement, leur manque d’émotions… C’est-à-dire que ce n’est pas la plus simple des créatures magique ! Il sembla se perdre dans ses pensées avant de se reprendre, comme s’il avait trouvé quelque chose. Il cacha ses émotions d’un coup et dit :

- Vous croyez vraiment être le nombril du monde. Pas vrai humains ? Mais ce qui me fait rire, c'est que vous êtes tellement pitoyables et faibles que vous avez besoin d'un vulgaire morceau de bois pour faire parler
votre magie.


Euh… Elle n’aurait pas dû employer ces mots… Mais lesquels alors ? « Je suis désolée » ou « vous allez vous disputer au sujet de vôtre défunte femme » ? Trop long, et pathétique en plus. Mais… Comme faire pour radoucir l’humeur de monsieur Chiron? Il avait vraiment l’air en colère rien qu’en évoque ce souvenir. Mais encore moins que dans la vision que Séraphine avait eu un peu plus tôt. Et comme elle était la seule humaine dans les parages, même si elle vérifia comme même rapidement d’un coup d’œil circulaire avant d’en être convaincue. Et quand il disait qu’ils avaient besoin d’une baguette pour faire de la magie, c’était presque vrai. Selon les sorciers, certaines choses pouvaient être faites sans baguette. C’était par ailleurs de cette façon que l’on reconnaissait les sorciers nés-moldus le plus souvent. En se reconcentrant sur ce que Chiron avait dit, on pouvait aussi déceler du dégoût. Pour tenter à la fois de se faire pardonner mais aussi pour montrer que les « faibles humains » pouvaient « magiser » (faire de la magie, version Tom Jedusor) sans baguettes, Chiron reprit la parole :

- Votre pitié et votre compassion ne me rendra pas ce que j'ai perdu, vous pouvez donc vous la gardée je n'en ai guère besoin.

Embarrassée, Séraphine se tordit les mains tout en revérifiant qu’elle était bien seule. Peut-être était-ce la larme qui était de trop finalement ? Elle regarda à nouveau le centaure, la tête légèrement baissée en guise de respect et elle vit à nouveau les flancs du centaure tremblés. En fait, il était possible qu’il soit juste malade… Mais non, elle le savait maintenant. Il avait juste la pire des cicatrices qu’un cœur puisse avoir. Tout aussi bien humain qu’inhumain. Après encore quelques secondes à garder le regard baissé, réfléchissant à si ce qu’elle avait fait était une bêtise ou non, Séraphine finit par arriver à cette conclusion : de toutes façons, c’est fait. Maintenant, ce qu’elle allait faire. Eh bien, elle n’y pensa pas trop. Ce n’était pas qu’elle était suicidaire, mais elle voulait vraiment prouver que les sorciers méritaient d’être reconnus. Elle s’avança près du centaure, et s’agenouilla en position genoux debout devant le centaure. Elle ferma les yeux et tendis sa mains. Quand elle les rouvrit, une rose et une plume, toutes deux blanches, y étaient apparu. C’était la seule chose que Séraphine avait fait apparaitre quand elle était petite, et elle continuait quand elle en avait l’occasion, car elle avait peur de perdre ce savoir. Une fois l’exploit attendu réussit, Séraphine regarda le centaure dans les yeux en souriant timidement. Pourvue qu’elle n’ait pas fait une bêtise en le mettant encore plus en colère… Elle ne le pensait pas, mais les centaures avaient leur propre façon de penser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Baratineur professionnel


J'ai été envoyé à : /
Et mes amis sont : Ma tribu
Je suis actuellement : Veuf
Et pour ma part je suis un : Centaure
Certains disent de moi que : J'ai un très mauvais caractère mais je cache une ame blessée par l'humanité
Je suis âgé de : 70 ans
Et pour le moment je : je suis professeur d'astronomie et de divination ainsi que chef des Akalabeth
Sans oublier que j'ambitionne de : Me venger des sorciers injustes qui ont tué mon épouse
En dehors de Poudlard je réside à : La foret Interdite
Mon épouvantard est : la mort de mon épouse et de ma femme
Oh et mon patronus c'est : aucun les baguettes c'est bon pour les humains
Gallions : 41
Age : 25
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Mar 27 Déc - 9:12

Une plume et une rose blanche été apparue dans les mains de l'humaine, décidément cette gamine n'étais pas comme les autres. Les flancs de Chiron cessèrent de trembler, en lui deux personnalités se jouaient une lutte. La blanche celle de l'époque qui avait été sienne ou il avait été gentil mais très orgeuilleux, fier de son peuple et la noire, celle d'aujourdui.

-Tu n'est pas comme les autre gamine.

Ses gros doigts boudinés prirent délicatement la rose, très respectueux de la nature Chiron jamais ne faisait du mal a une plante.

-Le pardon ne rend rien, est ce qu'un "pardonnez moi " me rendra mon premier enfant et ma Perce ? me rendra t'il les années que j'ai passé, les baisers échangés ? votre race nombriliste m'a privé de ma femme et ma fille qui venait a peine de naitre, je ne la verrai pas grandir ni ètre heureuse.

De son enfant Chiron avait garder une poupée magique, Elena, qui parlais "je suis ton amie, tu veut jouer avec moi" été les mots qu'elle disait entre autre, les Mallow l'avait retirée a son enfant avant la sentence du fouet et pietiné jusqu'a la cassée mais Chiron avait reussi a la récupérée, réparée et sa magie de centaure l'avait guérie. Il la gardait précieusement dans son sac avec les babioles qu'il se trimballait, la cachant des élèves pour éviter les moqueries car personne -mis a part Seraphine a ce qu'il semble et les Akalabeth- ne connaissait l'histoire de la mort de sa famille et les moqueries le mettait très en colère, dans une grande fureur. C'etais avec le collier de mariage autour de son cou un des innombrables souvenirs qui lui restait.

La main gauche de l'imposante créature se porta a sa sacoche en pensant au jouet de sa fille morte, elle été vraiment bizarre cette bipède, elle ressemblait a un de ces guides spirituels qu'on trouvait dans les livres des humains. Oula il commençait a se demander si les choses qu'il mangeait dans ce chateau été toute saine et pensa dorénavant a faire vérifié ses légumes et fruits par un centaure de sa tribu avant de les consommés.. un humain guide spirituel ? foutaises !! ils étaient si faibles et pitoyable qu'ils n'arrivaient meme pas a courir cinq minute sans ètre essouflé et été si meurtriers et nombriliste qu'ils ne pensaient qu'a leur stupide société d'imbéciles et ne regardait mème pas les centaures , ou alors avec mépris, n'hésitant pas a les condamné a mort ou au fouet pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Lion décrépi


Cette merlin de métamorphose : nouveau. D'abord, je voulais balancer par la tour d'astronomie le farceur, mais finalement, j'aime bien être un garçon. Je me sens plus forte, et parler avec ce nouveau corp est géniale ! De toutes façons, on ne sait pas que c'est moi.
J'ai été envoyé à : Gryffondor
Et mes amis sont : Leam, Su et Anna
Je suis actuellement : Célibataire
Et pour ma part je suis un : Sang-Mêlé
Certains disent de moi que : je suis belle mais étrange, silencieuse et discrète.
Je suis âgé de : 13 Hivers
Et pour le moment je : lis les pages de mon livre tout en regardant le ciel.
Sans oublier que j'ambitionne de : devenire une des plus grandes sorcières de l'histoire, peut être une Auror.
En dehors de Poudlard je réside à : La maison avec mon frère et mes parents, la pluspart du temps.
Mon épouvantard est : Un homme vêtus de cuire, le visage caché, sous un soleil brûlant et les pieds dans la mer.
Oh et mon patronus c'est : Jack, une chauve-souris.
Gallions : 125

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Mer 28 Déc - 8:41

- Tu n’es pas comme les autres gamines.

Malgré son sourire d’ange, une petite veine palpita sur la tempe de Séraphine. Qui est-ce que ce quadrupède venait d’insulter de gamine ? Séraphine constata malgré tout que le centaure s’était calmé. Pfou… Elle ne put s’empêcher un petit soupir de soulagement. Le centaure pris avec une délicatesse qu’elle ne lui connaissait pas la rose des mains. Il prononça également ces mots qui surprirent Séraphine :

- Le pardon ne rend rien, est ce qu'un "pardonnez-moi " me rendra mon premier enfant et ma Perce ? Me rendra-t-il les années que j'ai passées, les baisers échangés ? Ta race nombriliste m'a privé de ma femme et ma fille qui venait à peine de naitre, je ne la verrai pas grandir ni être heureuse.

Elle s’était excusez, elle ? Quand ?! Comment, où ça ?! Il devait y avoir erreur sur sa personne. Pourquoi s’excuserait-elle ? Elle n’était pas responsable de ce qui était arrivé à cette famille, de près ou de loin. Si ? Elle regarda Chiron qui semblait être repartit dans ses pensées. Elle se leva et dépoussiéra ses habits avec des gestes un peu maniérés. Elle se demanda rapidement si elle devait conseiller un truc au centaure ou si au contraire, elle devait le laissé livrer à lui-même. Et puis, après tout, ce n’était vraiment pas ses affaires. Devait-elle partir maintenant ? Elle ne savait pas trop, le centaure n’interprétait pas très bien tout ce qu’elle avait dit ou fait depuis qu’elle était là. Tout en mettant ses mains derrière son dos et en regardant les feuilles des hautes branches se balancer au gré d’une brise lointaine, elle réfléchit de nouveau à ce qu’elle savait sur les centaures. Maintenant qu’elle y pensait, ils savaient tirer à l’arc. Peut-être que monsieur Chiron accepterait de lui donner des cours supplémentairs pour apprendre à tirer à l’arc ? Ce serait quelque chose que Séraphine tenterait bien, une nouvelle chose apprise pourrait lui être utile. Et si ça se trouve, ça l’aiderait peut-être même à atteindre son rêve du moment : devenir une Héroïne moldue, l’équivalent d’une Auror dans ce monde. Peut-être créerait-elle un nouveau sort en rapport au tir à l’arc ? Bon, restons calmes. Rien ne dit qu’il accepterait. Alors que Séraphine se tourna pour le demander à son professeur, celui-ci était en train de porter sa main à sa sacoche avec un regard mélancolique. Ça commençait vraiment à devenir pathétique ces regards perdus dans les souffrances passées… Enfin, elle n’était pas vraiment la mieux placée pour parler de ça, elle qui avait un grand frère qu’elle aimait par-dessus tout, et un autre protecteur toujours là pour elle… oui, Séraphine était finalement bien une petite princesse à sa manière. En pensant à tout cela, elle eut l’idée d’une nouvelle tenue. Enfin, d’un nouveau déguisement plutôt. Séraphine aimait bien les tenues qui sortaient de l’ordinaire, et, de temps en temps, elle en portait. Bien sûr, elle prenait garde à ne pas se faire voir de personnes qui pourraient retourner ça contre elle. Elle en avait déjà oublié le tir à l’arc qu’elle en revint sur le centaure. Ah oui, les paroles méprisantes qu’il avait lancées contre les humains… En même temps, s’ils parlaient des humains comme çà, ils ne devaient pas s’étonnés que ça devienne réciproque. Peut-être pourrait-elle éventuellement tenter de le faire changer d’avis sur les « bipèdes ». un jour. Dans très longtemps, si longtemps qu’elle n’aurait absolument rien à faire d’autre que de tenter de convaincre un mur qu’il peut bouger. Toujours debout, elle interrogea du regard le centaure pour savoir ce qu’elle faisait maintenant : elle pouvait partir ou bien il lui avait prévu un autre discours ou encore une punition pour avoir découvert ce noir secret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Baratineur professionnel


J'ai été envoyé à : /
Et mes amis sont : Ma tribu
Je suis actuellement : Veuf
Et pour ma part je suis un : Centaure
Certains disent de moi que : J'ai un très mauvais caractère mais je cache une ame blessée par l'humanité
Je suis âgé de : 70 ans
Et pour le moment je : je suis professeur d'astronomie et de divination ainsi que chef des Akalabeth
Sans oublier que j'ambitionne de : Me venger des sorciers injustes qui ont tué mon épouse
En dehors de Poudlard je réside à : La foret Interdite
Mon épouvantard est : la mort de mon épouse et de ma femme
Oh et mon patronus c'est : aucun les baguettes c'est bon pour les humains
Gallions : 41
Age : 25
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Mer 28 Déc - 9:44

L'interrogation dans le regard de Seraphine agaça le centaure et il fit d'un ton sec:

-Vous logerez chez les Akalabeth pour la nuit, elle tombe vite ces temps-ci.. je suis leur chef

Chiron essayait de se persuadé que ça n'etais plus par bonté d'ame qu'il faisait cela mais parce que son devoir de professeur l'en obligait.. et pourtant le Chiron d'avant n'étais pas parti, le Chiron doux mais orgeuilleux de sa race été toujours présent au fond de son coeur caché par le Chiron renfermé et aigre, demandant un calin, une marque d'amour.

-Je fais cela par devoir professionel, non par bonté d'ame.

De toute manière au vu de la taille du colosse et des énormes sabots qu'il avait, il ne valait mieux pas ètre contredit..

-Ah oui j'oubliais une chose.. Saviez vous que les centaures été la bien avant les humains ? Eh oui !!

La fierté faisait luire ses yeux tandis qu'il se relevait lourdement en faisant trembler le sol et qu'il se dressa sur ses pattes, dépassant d'un méga mètre Seraphine.

"Les humains sont des asticots, ils sont maigres comme des clous et s'autoproclame maitre du monde ? foutaises !! "

Chiron n'avait plus jamais ri depuis la mort de Perce et de leur bébé ni souri depuis très longtemps, il avait perdu l'habitude. On n'a plus entendu son rire ressemblant a un grondement de tonnerre impressionant. Il riait beaucoup avant mais depuis le drame, toute trace de gaieté avait disparu de son visage.

Pourtant essaya t'il depuis des siècles qu'il ne l'avait pas fait un sourire forcé chaleureux a Seraphine qui ressemblait plus a une grimace destinée a effrayer les enfants qu'a un sourire et il retomba assez vite dans son strict habituel et son air bougon et méprisant. Il détestait le sourire et le rire depuis qu'elles été partie de l'autre coté et l'avait laissé seul..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Lion décrépi


Cette merlin de métamorphose : nouveau. D'abord, je voulais balancer par la tour d'astronomie le farceur, mais finalement, j'aime bien être un garçon. Je me sens plus forte, et parler avec ce nouveau corp est géniale ! De toutes façons, on ne sait pas que c'est moi.
J'ai été envoyé à : Gryffondor
Et mes amis sont : Leam, Su et Anna
Je suis actuellement : Célibataire
Et pour ma part je suis un : Sang-Mêlé
Certains disent de moi que : je suis belle mais étrange, silencieuse et discrète.
Je suis âgé de : 13 Hivers
Et pour le moment je : lis les pages de mon livre tout en regardant le ciel.
Sans oublier que j'ambitionne de : devenire une des plus grandes sorcières de l'histoire, peut être une Auror.
En dehors de Poudlard je réside à : La maison avec mon frère et mes parents, la pluspart du temps.
Mon épouvantard est : Un homme vêtus de cuire, le visage caché, sous un soleil brûlant et les pieds dans la mer.
Oh et mon patronus c'est : Jack, une chauve-souris.
Gallions : 125

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Jeu 29 Déc - 7:48

- Vous logerez chez les Akalabeth pour la nuit, elle tombe vite ces temps-ci… Je suis leur chef.

Séraphine crut d’abord à une farce. Pas au sujet du centaure et de sa troupe, non. Plutôt au sujet du « loger ». C’était une farce, hein ? Parce qu’elle n’était pas vraiment drôle, sans être vexante. Un centaure qui invitait une humaine pour dormir la nuit, c’était du grand n’importe quoi. Jamais aucun de ses livres n’avaient parler d’un centaure assez proche d’un humain pour fair çà. Jamais. C’était tout juste s’ils toléraient que les humains frôlent leurs terres avec leur pieds ridicules, alors inviter un humain à dormir…Non, Séraphine avait du mal entendre. Elle en était persuadée jusqu’à ce qu’il ajoute :

- Je fais cela par devoir professionnel, non par bonté d'âme.

Ah bah, maintenant elle était sûre qu’il était sérieux. Que disait le guide de survie face à un centaure dans ce cas-là ? Pffe… Ces fichus livres ne disaient rien à ce sujet! Un truc turlupinait l’esprit de Séraphine, et elle ne mit pas longtemps à comprendre ce qui n’allait pas. Il se justifiait. Comme s’il essayait de se persuader lui-même. Qu’importait. Contredire un centaure pouvait égaler à être suicidaire, ce qu’elle n’était pas. Le centaure ajouta :

- Ah oui j'oubliais une chose... Saviez-vous que les centaures été la bien avant les humains ? Eh oui !!

Séraphine hocha positivement la tête. Il ne lui apprenait rien de nouveau. En se relevant fièrement, Chiron fit trembler le sol. Bizarrement, il dépassait soudainement beaucoup plus Séraphine. Cette dernière s’en approcha, et en profita pour détailler plus attentivement le corps du centaure, notamment la partie qui ralliait le buste humain au bas équidé. Finalement, Séraphin se dressa sur la pointe des pieds pour essayer d’atteindre la taille de Chiron. Du mètre qu’il lui manquait avant, il ne restait plus que… 95cm… Il ne pouvait pas rapetisser un peu ce grand monsieur ?! Comme si Chiron jugeait que Séraphine n’avait pas eue assez de surprises dans la journée, cet homme au visage de pierre grimaça. Mais, sa grimace avait quelque chose de… D’un sourire ? Séraphine se mordit d’abord l’intérieur de la joue, pour s’empêcher de rire, puis, n’y tenant plus, elle se tourna et se plaqua la main sur la bouche pour rire silencieusement. Une fois la petite crise passée, elle inclina légèrement la tête et tendit sa main à Chiron. Elle voulait bien tester une nuit chez les centaures, mais c’était par où ? Elle n’avait pas plus d’orientation qu’une huître… Une dernière chose, Séraphine n'avait pas vue çà dans sa vision. Elle en était sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Baratineur professionnel


J'ai été envoyé à : /
Et mes amis sont : Ma tribu
Je suis actuellement : Veuf
Et pour ma part je suis un : Centaure
Certains disent de moi que : J'ai un très mauvais caractère mais je cache une ame blessée par l'humanité
Je suis âgé de : 70 ans
Et pour le moment je : je suis professeur d'astronomie et de divination ainsi que chef des Akalabeth
Sans oublier que j'ambitionne de : Me venger des sorciers injustes qui ont tué mon épouse
En dehors de Poudlard je réside à : La foret Interdite
Mon épouvantard est : la mort de mon épouse et de ma femme
Oh et mon patronus c'est : aucun les baguettes c'est bon pour les humains
Gallions : 41
Age : 25
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Jeu 29 Déc - 14:41

-Les miens tolèrent les bipèdes, c'est pour ça que quand des élèves se perdent on les loge après qu'ils soient passé sous ma tente et qu'ils recoient la raclé de leur vie de ma part en tant que professeur. Je n'ai aucune envie qu'un de ces petits d'homme se fasse manger par une acromantule en pleine nuit et qu'un de ces crétin a chapeau pointu me dise que je ne sais pas m'occuper des apprentis magiciens.

Le centaure aimait beaucoup sa tribu, vraiment beaucoup en débit des apparences, c'etais pour eux qu'il été devenu professeur a Poudlard a contrecoeur il avait accepté ce poste mais maintenant qu'il l'été, il avait beau se raisonné Chiron s'etais attaché a son deuxieme metier.

-Je suis devenu professeur pour eux.

C'est tout ce qu'il trouva a dire, Chiron été avec sa tribu ferme mais attentioné, laissant voir qu'il n'étais pas si méchant qu'il le prétendait, du moins avec les siens car pour le sorcier c'etais une autre histoire. Il ignora superbement et hautainement la crise de rire de Seraphine devant sa tentative de sourire. Personne n'avait jamais vu le chef suceptible des Akalabeth en rogne pour le moment mis a part sa tribu, mais ses colères sont réputées des plus impressionnantes et effrayantes et elles le sont, quand Chiron est en fureur croyez-moi il vaut mieux s'assuré ètre loin..

A la lueur de la lune on voyait les cicatrices sur le torse puissant et les flancs du centaure, cicatrices provenant de la sentence du fouet ou il a perdu son épouse et son bébé. La lune été pleine dans le ciel tandis que les étoiles le piquetait agréablement.

Chiron se promit de faire une observation des astres et de leurs messages ce soir avec ses congénères après avoir fais mangé et logé l'élève pour la nuit. Pour que les visions soient plus clair Chiron risquerai probablement de faire bruler de l'encens.

Elle lui tendit la main et dans la tète du centaure ça se disputait sérieusement mais au final il se forca a posé deux doigts puissants dans la paume de la gamine, bon qu'elle ne s'imagine pas des choses.. c'etais la seule humaine valable de cette école pour le moment et pour lui il pouvais bien lui faire cette faveur, il espérait que Seraphine en soit honoré.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Lion décrépi


Cette merlin de métamorphose : nouveau. D'abord, je voulais balancer par la tour d'astronomie le farceur, mais finalement, j'aime bien être un garçon. Je me sens plus forte, et parler avec ce nouveau corp est géniale ! De toutes façons, on ne sait pas que c'est moi.
J'ai été envoyé à : Gryffondor
Et mes amis sont : Leam, Su et Anna
Je suis actuellement : Célibataire
Et pour ma part je suis un : Sang-Mêlé
Certains disent de moi que : je suis belle mais étrange, silencieuse et discrète.
Je suis âgé de : 13 Hivers
Et pour le moment je : lis les pages de mon livre tout en regardant le ciel.
Sans oublier que j'ambitionne de : devenire une des plus grandes sorcières de l'histoire, peut être une Auror.
En dehors de Poudlard je réside à : La maison avec mon frère et mes parents, la pluspart du temps.
Mon épouvantard est : Un homme vêtus de cuire, le visage caché, sous un soleil brûlant et les pieds dans la mer.
Oh et mon patronus c'est : Jack, une chauve-souris.
Gallions : 125

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Dim 8 Jan - 1:13

- "Les miens tolèrent les bipèdes, c'est pour ça que quand des élèves se perdent on les loge après qu'ils soient passé sous ma tente et qu'ils reçoivent la raclé de leur vie de ma part en tant que professeur. Je n'ai aucune envie qu'un de ces petits d'homme se fasse mangé par une acromantule en pleine nuit et qu'un de ces crétins à chapeau pointu me dise que je ne sais pas m'occuper des apprentis magiciens. Je suis devenu professeur pour eux."

Séraphine ignorais si elle devait se montrer admirative ou pas devant son professeur. Il faut bien dire que les centaures étaient des créatures particulaires… En tout cas, le centaure avait raison pour quelque chose : la nuit tombait très vite. Bien que Séraphine restait convaincue qu’elle aurait pu rentrer avant que le soleil ne se soit entièrement couché, elle restait à la fois enthousiaste à l’idée d’aller dormir chez les centaures, mais surtout honorée. Son professeur allait exceptionnellement lui ouvrir les portes de sa tribu pour une nuit. C’est juste fantastique !! Jamais Séraphine n’aurait pu en rêver, et elle était très heureuse que cela lui arrive. En y repensant, Séraphine s’aperçut que le centaure n’avait jamais montré autant de générosité en classe. En fait, il se montrait plutôt dur et sévère. L’art de la divination était à la fois délicat et compliqué. Peut arrivaient à comprendre correctement la signification de ce qu’ils voyaient, et encore, c’était s’ils voyaient quelque chose. La plus simple façon de faire de la divination restait de de regarder les étoiles, mais là, il y avait tout un tas d’interprétation différente selon l’endroit où était placé telle ou telle étoile.
En parlant d’étoiles, Séraphin regarda le ciel où quelques-unes étaient déjà visibles. La plus part même. Puis, son regard se porta sur la lune, qui, ce soir, semblait pleine. Elle appréciait énormément cet Astre. Son regard redescendit sur son professeur et elle ne put se retenir d’hausser les sourcils sous le coup de la surprise : de multiples cicatrices étaient visibles autant sur le torse que sur les flancs du centaure. C’étaient bel et bien des marques de torture, et probablement de fouet, bien qu’elle ne s’y connaisse pas assez en la matière pour pouvoir le juger.
Finalement, elle finit par tendre la main au centaure. Elle n’était pas capable de s’orienter dans cette forêt. Le centaure posa deux doigts dans sa main, qu’elle serra. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire d’un côté parce qu’elle était heureuse, de l’autre parce qu’elle trouvait cette situation amusant. Le centaure l’entraina à travers la forêt jusqu’à l’endroit où les centaures avaient élus domicile. Arrivés sur place, Séraphine avait maintenant pleins de questions à poser à son professeur au sujet des centaures. Des plus ridicules aux plus sérieuses. Mais non, par respect pour l’effort qu’il avait fait, elle se tairait. Quand les centaures s’aperçurent que leur chef était de retour, ils levèrent la tête et saluèrent leur chef. Mais quand ils virent Séraphine. Eh bien, ils semblèrent d’abord très surpris. Mais quand ils virent qu’elle « donnait la main » à leur chef, certains eurent une tête inquiète. A se demander si leur chef n’était pas devenu complètement fou. Amener un humain ici, chez eux, surtout après ce qui était arrivé à sa famille, c’était pour le moins surprenant ! Séraphine, un peu perdue dans cette atmosphère nouvelle et étrange pour elle, rougie légèrement, puis, tentant à la fois de cacher ses joues rouges de gêne et de montrer son respect envers les centaures, elle inclina légèrement son buste en avant en guise de salut. Puis elle se releva, et ne put s’empêcher de serrer un peu plus les doigts de Chiron, pour essayer de trouver un petit peu de réconfort.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Baratineur professionnel


J'ai été envoyé à : /
Et mes amis sont : Ma tribu
Je suis actuellement : Veuf
Et pour ma part je suis un : Centaure
Certains disent de moi que : J'ai un très mauvais caractère mais je cache une ame blessée par l'humanité
Je suis âgé de : 70 ans
Et pour le moment je : je suis professeur d'astronomie et de divination ainsi que chef des Akalabeth
Sans oublier que j'ambitionne de : Me venger des sorciers injustes qui ont tué mon épouse
En dehors de Poudlard je réside à : La foret Interdite
Mon épouvantard est : la mort de mon épouse et de ma femme
Oh et mon patronus c'est : aucun les baguettes c'est bon pour les humains
Gallions : 41
Age : 25
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Lun 9 Jan - 0:00

Voyant les tètes étonnés de sa tribu Chiron se dut d'expliquer:

-Eh bien quoi ce n'est pas nouveau de loger des élèves ici. Allez plutot lui apporté a manger, des fruits et des légumes feront l'affaire je vais vous aider. fit t'il

Aussitot quelques dizaine de montagnes de muscle s'affairèrent dans la foret a ceuillir des baies, a déraciné des fruits tandis qu'il sentait la main de Séraphine serré un peu plus ses doigt pour trouver de la chaleur dirait t'on.

Il alla aider sa tribu qu'il aimait puis amena la jeune femme dans une clairière espacée et très verte, cinquantes tentes y été installées, des tentes baties en mousse en bois qui tenait grace a la magie des centaures, car oui les hommes-chevaux avait leur propre magie ce qui fais qu'ils n'avait pas besoin d'un vulgaire morceau de bois comme disait Chiron.

La tente du chef été plus grande que les autres, faites dans la mème matière que les autres on voyait bien qui loger la. Le professeur l'amena a l'intérieur ou on découvrit une couche faites de mousse et de feuille, les centaures n'avait pas de mobilier.

Il déposa le bol de légumes devant son élève et grogna:

-Vous devriez manger, vous les humains vous ètes si mince qu'on dirait que vous allez vous envoler a tout moment en battant des ailes.

Les Akalabeth se reunirent autour de la tente de leur chef, jetant un oeil curieux par l'ouverture pour voir ce qui se passait et veillé sur leur chef. Les légumes préparés été de pomme de terre écrasée (purée) des carottes vichi (carottes avec de l'ail et de l'herbe) etc bref les centaures savait se débrouillé pour faire cuire leurs aliments.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Lion décrépi


Cette merlin de métamorphose : nouveau. D'abord, je voulais balancer par la tour d'astronomie le farceur, mais finalement, j'aime bien être un garçon. Je me sens plus forte, et parler avec ce nouveau corp est géniale ! De toutes façons, on ne sait pas que c'est moi.
J'ai été envoyé à : Gryffondor
Et mes amis sont : Leam, Su et Anna
Je suis actuellement : Célibataire
Et pour ma part je suis un : Sang-Mêlé
Certains disent de moi que : je suis belle mais étrange, silencieuse et discrète.
Je suis âgé de : 13 Hivers
Et pour le moment je : lis les pages de mon livre tout en regardant le ciel.
Sans oublier que j'ambitionne de : devenire une des plus grandes sorcières de l'histoire, peut être une Auror.
En dehors de Poudlard je réside à : La maison avec mon frère et mes parents, la pluspart du temps.
Mon épouvantard est : Un homme vêtus de cuire, le visage caché, sous un soleil brûlant et les pieds dans la mer.
Oh et mon patronus c'est : Jack, une chauve-souris.
Gallions : 125

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Mer 11 Jan - 8:41

Voir les centaures bouger en si grand nombre était très impressionnant. Séraphine se jura de ne jamais se fâcher avec un centaure, mais connaissant son caractère, elle savait bien qu’il y avait une faible probabilité pour que cette promesse soit tenue. Tout dépendrait des évènements. Séraphine retint une exclamation quand Chiron l’emmena dans une grande clairière espacée. Près d’une cinquantaine de tentes y étaient installées. Et des tentes de centaures, faites de mousse et de bois, ce n’était pas vraiment petit. Et encore, un des abris, le plus centré, était encore plus vaste que les autres. Inutile de se demander à qui appartenait ce logement : au chef. En l’occurrence, à Chiron. Séraphine lança un petit coup d’œil admiratif sur le chef, suivit d’un sourire enthousiaste à la découverte de ce peuple.
Chiron l’emmena vers son abri, donc le plus grand, et Séraphine découvrit sans surprise le manque de mobilier et la couche faites de mousse et de feuilles. En tout cas, ceux doutaient encore que les centaures étaient proche de la natures ne pouvaient plus rien dire devant un tel spectacle. Le centaure assis Séraphine dans un coin de l’abri, recouvert de feuilles, et déposa un bol plein de légumes, accompagné de son grognement et de ses commentaires :


-Vous devriez manger, vous les humains vous êtes si mince qu'on dirait que vous allez vous envoler à tout moment en battant des ailes.

- Et pourquoi pas ?...

Séraphine n’avait pas pu retenir ces quelques mots. Elle avait parlé : c’était incroyable ! Ou pas. Devant les professeurs, elle était de toute façon obligée de plus parler. C’est vrai que voler était pour elle un rêve, devenue réalité grâce aux balais magiques, et elle adorait ça. Mais avoir des ailes et voler, c’était tout une autre histoire : elle en rêverait presque… Ne sachant pas trop comment manger ce qu’il y avait dans le bol, Séraphine le porta à ses lèvres et fit tomber les légumes un par un dans sa bouche. C’était absolument… Différent. Rien à voir avec la cuisine de l’école. Ni avec ce qu’elle avait déjà mangé jusque-là. Ou si, peut-être. Ça ressemblait à un truc qu’elle avait gouté chez les moldus. Elle aimait bien. Quand elle eut finit de manger, elle rendit l’écuelle au professeur avec un sourire de remerciement. Alors seulement, elle s'aperçue de tous les yeux curieux qui la fixait. Elle leur adressa un sourire, amusée de leur réaction. Les centaures étaient décidément de bien étranges créatures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Baratineur professionnel


J'ai été envoyé à : /
Et mes amis sont : Ma tribu
Je suis actuellement : Veuf
Et pour ma part je suis un : Centaure
Certains disent de moi que : J'ai un très mauvais caractère mais je cache une ame blessée par l'humanité
Je suis âgé de : 70 ans
Et pour le moment je : je suis professeur d'astronomie et de divination ainsi que chef des Akalabeth
Sans oublier que j'ambitionne de : Me venger des sorciers injustes qui ont tué mon épouse
En dehors de Poudlard je réside à : La foret Interdite
Mon épouvantard est : la mort de mon épouse et de ma femme
Oh et mon patronus c'est : aucun les baguettes c'est bon pour les humains
Gallions : 41
Age : 25
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Jeu 12 Jan - 0:13

Les centaures n'avait pas besoin d'un vulgaire bout de bois pour faire parler leurs magies, en effet eux ont de la magie au plus profond de leur corps et peuvent la faire parler sans baguette. Contrairement aux humains ils ne donnait pas de noms a leurs "sorts". Il attendit que Seraphine finisse de manger ses légumes pour dire:

-Voila comment nous cuisons nos aliments..

Il tendit l'index et ferma les yeux, allant chercher sa magie au tréfond de son ame puis il imagina une flamme verte. Aussitot celle-ci sorti de son index une longue flamme verte chaude qui resta quelques heures avant de s'éteindre.

-La magie des centaures ne ressemble pas vraiment a la votre, dans le cas ou nous n'avons pas besoin d'une stupide branche pour laisser parler la notre, tout les centaures connaissent et usent de cette magie de flamme verte. Un autre exemple ?

Chiron ferma les yeux puisa dans sa magie et imagina alors sa tribu se figer, aussitot qu'il rouvrit les yeux les Akalabeth été immobiles comme des statues, comme si le temps les avait arretés dans leur mouvement, c'etais iparticulièrement impressionant de voir ces grosses montagnes de muscle immobiles, leur regards figés dans la curiosité posé sur Seraphine et leur chef. Un jeune centaure massif au pelage noir, Cheyenne, avait été immobilisé un sabot levé ..

-Il s'agit d'une magie cousine d'Imobilius que vous connaissez, tout les centaures le connaissent aussi, on peut figer une personne ou plusieurs comme ici c'est quelque chose d'impressionant quand on a pas l'habitude. L'effet ne dure que maximum cinq minute mais ça engourdi un peu. Et je crois que la démonstration de magie est finie pour aujourd'hui, ça nous épuise assez et c'est pour ça qu'on en utilise peu...

Chiron jeta un regard affectueux sur les Akalabeth immobiles, le premier regard affectueux qu'on lui voyait. Son coeur aigri débordait soudainement de cette affection qu'il ressentait pour eux, oubliant la fatigue qu'avait couté le lancement du "sort".

-Si vous saviez a quel point je les aime.. laissa echapper Chiron pour lui mème puis cinq minute passèrent et les Akalabeth se remirent lentement a bouger après cinq minute d'immobilité, leur croupe un peu engourdis ils comprirent ce qui c'etais passé.

Ils surprirent alors le regard affectueux de leur chef posés sur eux et se prirent a sourire d'un air amusé , aussitot le centaure reprit sa grognerie coutumière comme si il ne s'etais rien passé, tandis que les sourires amusés ne quittait pas la bouche des Akalabeth.

Cheyenne le centaure qui avait été immobilisé le sabot levé s'approcha de Seraphine et lui sourit:

-Comment t'appel tu petite humaine ?

Les centaures toujours sous l'emprise de la curiosité suivirent leur congénère et se couchèrent en vache autours de Seraphine qui ne vit bientot plus qu'un ballet de croupes l'entourée,curieux de faire sa connaissance, sachant que mis a part Chiron les Akalabeth été ouvert d'esprit envers les humains et plutot sociable avec les élèves qu'ils logeait. Chiron se tint un peu a l'écart en bougonnant, mais veillant sur sa tribu, il n'allait pas les empecher de faire connaissance, il les aimait beaucoup trop et voulait réparé sa colère qu'ils avait subi lors de la mort de sa famille et malgré sa haine pour les bipèdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Lion décrépi


Cette merlin de métamorphose : nouveau. D'abord, je voulais balancer par la tour d'astronomie le farceur, mais finalement, j'aime bien être un garçon. Je me sens plus forte, et parler avec ce nouveau corp est géniale ! De toutes façons, on ne sait pas que c'est moi.
J'ai été envoyé à : Gryffondor
Et mes amis sont : Leam, Su et Anna
Je suis actuellement : Célibataire
Et pour ma part je suis un : Sang-Mêlé
Certains disent de moi que : je suis belle mais étrange, silencieuse et discrète.
Je suis âgé de : 13 Hivers
Et pour le moment je : lis les pages de mon livre tout en regardant le ciel.
Sans oublier que j'ambitionne de : devenire une des plus grandes sorcières de l'histoire, peut être une Auror.
En dehors de Poudlard je réside à : La maison avec mon frère et mes parents, la pluspart du temps.
Mon épouvantard est : Un homme vêtus de cuire, le visage caché, sous un soleil brûlant et les pieds dans la mer.
Oh et mon patronus c'est : Jack, une chauve-souris.
Gallions : 125

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Jeu 12 Jan - 7:56

Suite à son repas, le centaure expliqua à Séraphine la façon dont ils faisaient cuire leurs aliments. Elle eue ensuite le droit à un petit cour sur la magie des centaures. Jamais, absolument jamais, ses livres n’en avaient parlés. Elle savait depuis longtemps qu’elle devait un peu lever la tête de ses livres de temps en temps, mais elle n’imaginait pas qu’il s’agissait d’une vérité aussi éloignée. Et, pour une fois, Séraphine commença à se dire que vraiment, ce monde pouvait réserver d’agréables surprises.
Ensuite, Chiron immobilisa entièrement tous les centaures. Même Séraphine se mit en mode pause. La bouche ouverte et les yeux qui se baladaient d’une silhouette à l’autre, se demandant presque s’ils ne lui faisaient pas une farce. Elle se força à trouver le moindre petit détail qui les trahirait, mais rien n’y fit. Ils étaient tous bel et bien figés. Après une petite explication sur ce sortilège apparemment assez puissant, le centaure couvrit toutes les statues-centaures d’un regard terriblement tendre, semblable à un père regardant ses enfants. Il prononça même ces mots :


- Si vous saviez à quel point je les aime ...

Séraphine se demanda, étrangement gênée, s’il se souvenait bien de sa présence, ou simplement du fait qu’elle était humaine. Pendant cinq bonnes minutes, Séraphine promena son regard de Chiron aux autres centaures. Lorsque le sortilège fut dissout, les centaures s’étirèrent avant de lancer un sourire à la fois tendre, moqueur et amusé à leur chef. Ce dernier reprit quasiment immédiatement son aire renfrogné habituel, ce qui fit également sourire Séraphine.

-Comment t'appel tu petite humaine ?

Séraphine fixa le centaure magnifique qui lui avait posé cette question. Elle ne savait pas quoi faire, çà aussi elle ne l’aurait jamais crue de la part d’un centaure. C’est compréhensif : elle n’a eu que Chiron comme exemple de la civilisation centaurienne de toute sa vie. Elle chercha son professeur du regard. Ce dernier, un peu à l’écart, continuait de couver sa tribu d’un œil bienveillant. Les autres centaures vinrent rapidement, beaucoup plus curieux que ce que Séraphine n’avait pou s’imaginée, et ils se couchèrent en vache l’entourant de part et d’autres. D’une petite voix claire et timide, en se tordant les mains sur sa robe de sorcière, elle finit par répondre :

- Sé… Séraphine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
♛ Baratineur professionnel


J'ai été envoyé à : /
Et mes amis sont : Ma tribu
Je suis actuellement : Veuf
Et pour ma part je suis un : Centaure
Certains disent de moi que : J'ai un très mauvais caractère mais je cache une ame blessée par l'humanité
Je suis âgé de : 70 ans
Et pour le moment je : je suis professeur d'astronomie et de divination ainsi que chef des Akalabeth
Sans oublier que j'ambitionne de : Me venger des sorciers injustes qui ont tué mon épouse
En dehors de Poudlard je réside à : La foret Interdite
Mon épouvantard est : la mort de mon épouse et de ma femme
Oh et mon patronus c'est : aucun les baguettes c'est bon pour les humains
Gallions : 41
Age : 25
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   Jeu 12 Jan - 11:05

Chiron le professeur sévère, terrible été capable d'aimer, c'etais son troupeau qu"il aimait, Chiron avait toujours une crainte profonde qu'il se réveille un jour et qu'il voit leurs cadavres empilés.. et se retrouvait seul pour de bon. Il ne voulait pas les perdre bon il se montrait souvent grincheux avec eux, le jour ou il s'été mis en colère contre eux lors de la tragédie il s'étais culpabilisé ensuite, pensant qu'il les avait a jamais perdu..

C'etais les seuls ètres qu'il aimait, ils l'avait aider a tenir.. quiconque les touchait subirai la fureur, la rage océanique de leur chef.

-Moi c'est Cheyenne fit le jeune centaure a robe grise qui souriait a une Séraphine toute timide ravi de te rencontré Seraphine, mais sois pas timide, on va pas te manger

Quelques Akalabethiens jetait des regards mi tendre mi grave a leur bougon de chef et leur curiosité revint sur la petite humaine avec qui ils discutaient, ils agitaient leur queue en cadence. Ils se présentèrent tous a la jeune gryffondor.

- Est ce que ce soir tu va venir avec nous pour regarder les astres et a deviné l'avenir ? Aimes tu dormir a la belle étoile ? demanda joyeusement Cheyenne

Quelques centaures hochèrent la tète, certains souriait gravement a la petite humaine:

-Nous aimons beaucoup les humains, nous les trouvons amusants c'est une race curieuse, il n'y a que notre chef bien aimé qui ne les aime pas.. fit de sa voix profonde un centaure a la robe blanche répondant au doux nom d'Actéon.

Il été huit heure du soir alors qu'ils parlaient ainsi, quelques lucioles vinrent se poser sur les épaules des nobles créatures et Cheyenne s'exclama:

-Allez vient avec nous petite Séraphine !! Tu va voir ça sera très instructif de regardé l'avenir dans les étoiles

Chiron ne dit pas un mot mais se rapprocha de sa tribu qui le regardèrent avec un amusement evident dans les yeux depuis qu'ils avait vu ce regard affectueux dans les yeux de leur chef quand le sort s'étais dissipé.

La relation qu'il avait avec eux avait été basé sur la grognerie mais aussi l'affection derrière un aspect bourru, il se mordait les doigt de les avoir agressé lors de la tragédie qui l'avait frappé, il les aimant tant.. et ne pourrait pas supporter de les voir mourir après sa femme et son bébé, rien que cette idée de se retrouvé reellement seul le faisait frissoné intérieurement.

-Je suis d'accord c'est notre hote de toute manière.. bougonna t'il

Il ordonna a deux centaures de préparé les couches pour dormir a la belle étoile, ils sortirent de la tente du chef pour preparer cela, tandis que les centaures restant posaient moult questions a Seraphine sur l'espèce humaine.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une humaine qui respecte un centaure vous le croyez vous ? ( Seraphina + libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vous allez devoir vous passer de moi quelques temps :p
» Lawliet Weather. (vous y croyez vous ? U_U)
» Quel sport faite vous?
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Parlez-vous le SMS et le langage du net...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pimentine  :: Hogwarts :: Extérieur et Alentours :: Forêt Interdite-